Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Salle 16
  • Salle 16
  • : Blog historique de la salle 16
  • Contact

Blog de la salle 16

 

Le blog de la salle 16

 

Rechercher Une Classe, Un Élève, Une Leçon...

RECHERCHE

Pour retrouver un(e) élève, une classe ou une leçon, utiliser le moteur de recherche interne ci-dessus.

(Attention à l'orthographe !)

Archives

29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 19:26

I. UNE  FAMILLE  À  LA  PLAGE

1. À quoi les enfants sont-ils comparés dans le premier paragraphe ? Justifiez votre réponse en relevant le champ lexical dominant.

Ils sont comparés à de la nourriture (des aliments, de la viande). « Cuire », « rôtissent », « mijotent », « bain marie » (citer au moins deux de ces mots).


2. Que font les deux enfants avant que Jojo ne vienne voir sa mère ? Justifiez votre réponse en citant le texte.

Ils jouent. « La pelle aux doigts » (l. 8), « elle fouit » (l. 19)


3. a) Que fait la mère dans le premier paragraphe ?

Elle lit.


b) Par rapport à ses enfants, quelle est la conséquence de cette activité ?

Elle n’y prête plus attention, ils sont livrés à eux-mêmes.

 

4. a) Dans la dernière phrase du premier paragraphe, le verbe s’enivrer a-t-il son sens courant ? Justifiez votre réponse.

Non : il est ici au sens figuré ; elle s'enivre de lecture, et non de boisson (complément : « d’un roman », l. 4). C'est de l'exaltation.


b) Quelles sont la nature et la fonction du mot « hallucinés » ?
Nature : adjectif qualificatif ou participe passé. Fonction : apposé, ou : épithète détachée.


c) Comment expliquez-vous l’emploi de « hallucinés » par rapport à celui de « s’enivre » ?

Ils ont un sens comparable, même si le deuxième est plus fort. Ils appartiennent au même champ lexical.


II. L’ACTION

1. Quels sont les procédés utilisés pour souligner que le dialogue entre la mère et l’enfant piétine tout d’abord ?

La non-réponse (« – … »), les répétitions. "Enfin" (l. 11).


2. « Le livre vole, le pliant tombe. »

a) Quelle réaction de la mère cette phrase traduit-elle ?

Affolement, réaction brusque, soudaine, désordonnée, panique…

 

b) Nommez deux procédés d’écriture utilisés pour souligner cette réaction.

Propositions simples, courtes, juxtaposées (pas de mot de liaison), une antithèse ("vole" / "tombe").

 

3. « Alors… »

a) Remplacez l’adverbe « alors » de la ligne 17 par une conjonction de coordination de même sens.

Donc.


b) Quel rapport logique ces deux mots expriment-ils ?

La conséquence.


c) Quel aspect de la personnalité de Jojo apparaît ici ?

Il paraît assez logique, raisonneur, même s'il est naïf.


4. Précisez au moins deux reproches exprimés par la mère contre son fils des lignes 20 à 25.

Elle lui reproche d’être affabulateur (il a menti), de déranger sa lecture, de ne pas bien mesurer la gravité d’une noyade.


5. « Seigneur ! il le croyait !!! et c’est tout ce que ça te faisait ? »

a) Comment la ponctuation est-elle utilisée dans cette phrase ?

Elle est abondante, excessive.


b) Quel est le sentiment de la mère ainsi souligné ?

La peur ou la colère ou l’indignation.

 


III. UNE  SCÈNE  DE  COMÉDIE


 1. Montrez que ce texte se rattache au genre théâtral. Montrez ensuite en quoi il en diffère. Justifiez votre réponse en vous appuyant sur l’ensemble du texte.

Points communs avec le théâtre : dialogue important, dialogue qui fait avancer l'histoire, phrases de récit au présent comme des didascalies.

Différences avec le théâtre : propositions introductrices, pas d’italiques, pas de numéro de scène ou d’acte, pas de noms de personnages avant les répliques, pensées de personnages dans le récit.


2. Lignes 18-19

a) À quoi la mère est-elle comparée ? À quoi la fille est-elle comparée ?

La mère : à une mouette ; la fille : à un ratier (à un chien).


b) Quel est le point commun entre ces deux comparaisons ?

Ce sont des comparaisons animales (ou : dévalorisantes, péjoratives).


3. Qu’y a-t-il de comique dans la façon dont Jojo annonce à sa mère la noyade de Jeanine ?

C’est le contraste entre ses propos (calmes, d’abord anodins ; il met du temps à en venir au fait), et  leur signification (c’est un drame, il y a urgence à réagir). [Autre contraste : entre le sérieux de son raisonnement, et la fausseté, finalemnet, de celui-ci.]


IV. POUR  CONCLURE

En vous appuyant sur l’ensemble de vos réponses, indiquez si la mère vous paraît correspondre totalement à l’expression « grande personne civilisée » et l’enfant à l’expression « petit enfant sauvage ». Justifiez votre réponse.

On peut répondre oui :

- L’annonce de la noyade a affolé la mère alors que le fils ne s’en est pas ému.

Mais on peut aussi répondre non :

- La mère manque de vigilance (elle ne surveille pas ses enfants), et elle ne prête pas attention à ce que lui dit son gamin. Elle ne domine pas ses émotions ("ennivrée", "hallucinés", "excédée") Alors que le garçon raisonne et se montre plus attentionné envers sa sœur.

 


RÉÉCRITURE

 

Beau temps. On avait mis tous les enfants à cuire ensemble sur la plage. Les uns rôtissaient sur le sable sec, les autres mijotaient au bain-marie dans les flaques chaudes. La jeune maman sous l’ombrelle de toile rayée, oubliait délicieusement ses deux gosses et s’enivrait, les joues chaudes, d’un roman mystérieux, habillé comme elle de toile écrue.

 

– Maman !…

– …

– Maman, dis donc, maman…

 

Son gros petit garçon, têtu et patient, attendait, la pelle aux doigts, les joues sablées comme un gâteau…

 

– Maman, dis donc, maman…

Les yeux de la liseuse se levèrent enfin, hallucinés, et elle jeta un petit aboiement excédé :

– Quoi ?

 


DICTÉE


    La mer est partie si loin qu’elle ne reviendra peut-être jamais ?… Si, elle reviendra, traîtresse et furtive comme je la connais ici. On ne pense pas à elle ; on lit sur le sable, on joue, on dort, face au ciel, jusqu’au moment où une langue froide, insinuée entre vos orteils, vous arrache un cri nerveux : la mer est là, toute plate, elle a couvert ses vingt kilomètres de plage avec une vitesse silencieuse de serpent. Avant qu’on l’ait prévu, elle a mouillé le livre, noirci la jupe blanche, noyé le jeu de croquet et le tennis.

 

 

On acceptera aussi bien traitresse (sans accent), et : on dore au lieu de : on dort.

 

 

RÉDACTION


Barème :

 

Construction du dialogue : 2 points.

Passages narratifs : 2 points.

Les personnages racontent les faits déjà présents dans le texte : 2 points.

Les personnages expliquent et argumentent : 4 points.

Expression : 5 points.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Manvussat - dans Cours
commenter cet article

commentaires

paul 02/03/2011 12:51



ah, notre ancienne épreuve commune de l'année dernière mdr



nanou 08/07/2010 18:32



La plage à la grande motte, c'est tout de même mieux!


la fille de marie-christine a planché sur ce sujet puisqu'elle finissait sa 3ème. Direction section internationale américaine.


J'aime particulièrement ton lien à l'aise breizh. D'ailleurs, c'est pour aout en ce qui nous concerne. Avant, New York.


Ton blog mériterait que tu gommes certaines têtes de tes photos de classe!


byz. Tiens moi au courant quand tu déménages de la salle 16.


Kenavo



Articles Récents

  • 6e Ivoire 12-13
    Grégoire Bayart ~ Florent Branly ~ Maëva Brasse ~ Camille Delrocq ~ Thomas Deroy ~ Giovanni Fouque ~ Juliette Fourcroy ~ Célia Gavois ~ Laura Hele ~ Héléna Janquin ~ Tessy Kupka ~ Louis Largillet ~ Matthieu Leblanc ~ Éléa Lefebvre ~ Lucas Legrand ~ Adeline...
  • 5e Ivoire 12-13
    Léa Brasselet ~ Steven Brasy ~ Emma Carton ~ Chloé Charles ~ Florian Cornil ~ Dorine Courdent ~ Manon Delmarre ~ Stanislas Hedel ~ Manuela Hilst ~ Lucas Lamirand ~ Élise Lavie ~ Élisa Lavoye ~ Céline Lefebvre ~ Coline Lemaître ~ Ludovic Lescieux ~ Marie...
  • 5e carmin 12-13
    Maxime Bosq ~ Romain Capon ~ Manon Coronado ~ Cassandra Croigny ~ Émilie Da Silva Soares ~ Antoine Dehecq ~ Natacha Delval ~ Nina Dupas ~ Chloé Fournier ~ Agathe Franque ~ Valentin Geeraert ~ Cyril Hecquet ~ Clément Henquez ~ Alexandre Journée ~ Juliette...
  • 3e Verte 12-13
    Océane Agneray ~ Anthony Beaurin ~ Théo Bosq ~ Margaux Chevalier ~ Jules Corbeau ~ Sacha Dewattine ~ Alexandre Dewite ~ Gaëlle Dewite ~ Charlotte Dubois ~ Ciryl Ducarton ~ Caroline Everard ~ Théo Fever ~ Dylan Fournier ~ Pierre Geeraert ~ Élisa Guilbert...
  • 3e Blanche 12-13
    Axel Baron ~ Emma Boulogne ~ Florian Clérentin ~ Allan Decoster ~ Romain Delille ~ Sarah Dulongcourty ~ Sullivan Everaer ~ Maxence Fasquel ~ Angèle Favier ~ Marine Lambert ~ Valentine Lannoye ~ Mathilde Lenglart ~ Valentin Manidren ~ Océane Muylaert ~...
  • ~ Brevet 2012 ~
    QUESTIONS sur le texte I. « Il était une fois... » 1. À quel genre appartient ce récit ? Justifiez votre réponse en donnant au moins trois indices. C’est un conte. Trois indices parmi ceux-ci : - « Il était une fois » (l’histoire est rejetée dans un passé...
  • ~ La 5e Blanche 11-12 en salle 16 ~

Avis aux potaches

Merci de signaler des erreurs (?) dans la catégorie 'Classes'.

Et, bien sûr, je suis preneur si vous avez une des photos de classes qui manquent ici !

~

prof.fr@wanadoo.fr

Catégories